Amplificateur 4G ▷ Lexique des termes : bande de fréquences

Sans qu'on s'en rende vraiment compte, on utilise le terme de "bande de fréquences" au quotidien, quoique de moins en moins. La bande FM, ca vous dit quelque chose ?

 

  1. 1. Qu’est-ce- qu’une « bande » de fréquences ?
  2. 2. Les différentes bandes de fréquences utilisées en téléphonie mobile
  3. 3. Pourquoi un amplificateur 4G ou GSM bi-bandes, tri-bandes, voire penta-bandes ?
  4. - Modèles bi-bandes
  5. - Modèles tri-bandes
  6. - Modèles penta-bandes
  7. 4. Plusieurs opérateurs ou réseaux fonctionnent sur la même bande de fréquences
  8. - Tous les signaux 2G 3G et 4G sont amplifiés en même temps
  9. - Tous les opérateurs présents sur la bande sont amplifiés
  10. - Pas de restriction du nombre d'utilisateurs ou du débit

 

 

1. Qu’est-ce- qu’une « bande » de fréquences ?

On appelle "bande" un groupe de fréquences consécutives aux caractéristiques radioélectriques similaires.
Vous en connaissez déjà, en fait : bande FM (pour Frequency Modulation, ou Modulation de Fréquence en français), bande des ondes courtes (ou SW, pour Short Waves en anglais), bande AM (pour Modulation d'Amplitude)... etc.

Le terme de "bande" correspond à la représentation graphique qu'on peut faire des fréquences, de façon linéaire, comme ci-dessous :

amplificateur 4G bande de frequences

amplificateur 4G bande de frequences

Chaque groupe de fréquence possède des caractéristiques spécifiques, en terme de propagation, de variation d’amplitude… etc, qui la destine donc à un type d’usage particulier, voire à un type de récepteur particulier :

- Les ondes FM par exemple, permettent de transporter des signaux sur une distance relativement faible (pouvant atteindre quelques dizaines de kilomètres, tout de même), en gardant une très bonne qualité, et sans équipement de très forte puissance pour l’émetteur.

- Pour les radio grandes ondes (GO, ou LW en anglais), l’émetteur est plus puissant, et il permet de couvrir de très grandes distances (à l’échelle d’un pays, par exemple). Malheureusement la qualité sonore est de qualité médiocre.

- Pour les radio en ondes courtes (OC, ou SW en anglais), l’émetteur permet quant à lui de « projeter » les ondes sur des distances encore plus grandes (de la taille d’un continent, par exemple), mais la qualité sonore finale est vraiment dégradée : cela suffira pour diffuser des bulletins d’informations parlés, mais n’est pas du tout adapté pour retransmettre de la musique.

En téléphonie mobile, c’est exactement le même principe. Selon le type d’ondes à diffuser (la voix en GSM ou DCS, les données en 3G UMTS, ou encore la 4G LTE), on va utiliser des fréquences différentes. Il s’agit là encore de pouvoir profiter au mieux de leurs caractéristiques propres :

- La bande 900 MHz est bien adaptée à la voix en téléphonie mobile, car la pénétration des ondes à l’intérieur des bâtiments est globalement assez bonne, sans devoir utiliser d’émetteurs surpuissants. La distance entre l’antenne-relais et le téléphone, toutefois, ne peut dépasser quelques kilomètres.

- La bande 1800 MHz, quant à elle, est également bien adaptée à la voix en téléphonie, mais avec des caractéristiques différentes : la pénétration est moins bonne à l’intérieur des bâtiments, mais à puissance égale avec un émetteur 900 MHz, elle permet de transporter plus d’information et donc d’offrir un autre type de service : c’est par exemple l’argument qu’utilisait Bouygues Telecom au lancement de son réseau :le son HD est possible.

- Pour les données (l’internet mobile 3G ou 4G, et bientôt 5G !), la situation est similaire, avec encore plus de bandes de fréquences différentes car chaque service (3G UMTS, 3G CDMA, 4G LTE, 4G LTE advanced…) impose des caractéristiques spécifiques : bande passante disponible en fonction du débit numérique maximum à offrir, distance par rapport au relais, indice de pénétration dans les bâtiments… etc.

 

2. Les différentes bandes de fréquences utilisées en téléphonie mobile

Elles sont au nombre principal de 5, et leur nombre devrait grandir prochainement.

- Bande 900 MHz > on parle souvent de bande GSM.
Son usage principal est de transporter la voix et les SMS, depuis l'origine du déploiement dans les années 1990. Par la suite, on a pu y "faire passer" les MMS et le WAP (c'est à dire les signaux EDGE ou GPRS).
Dans les zones peu peuplées, on trouve souvent  la 3G UMTS sur cette même bande de fréquences.
C'est souvent le cas pour Orange, ou encore Free (qui ne possède pas de réseau GSM 2G en propre), qui peuvent ainsi diffuser la voix via le réeau 3G sans devoir installer un émetteur complémentaire.
Ce n'est pas systématique, et les autres opérateurs téléphoniques font de même. Ttout dépend de la région, et varie d'une antenne-relais à une autre.

- Bande 1800 MHz > on parle aussi de bande DCS.
Son usage initial est de transporter la voix, les SMS / MMS, EDGS et le GPRS, notamment pour les derniers opérateurs arrivants sur le marché : Bouygues en France, Salt en Suisse, Base (ex-Telenet) en Belgique).
De plus en plus, cette bande est utilisée pour la 4G > c'est le cas de Free Mobile en France en de nombreux endroits, mais aussi de Bouygues Telecom et de Orange.

- Bande 2100 MHz > on parle souvent de bande 3G UMTS.
Déployée au départ exclusivement pour la 3G, en mode UMTS (parfois CDMA, parfois WCDMA), c'est la fréquence typique pour les données mobiles de 1ère génération, partout en Europe. Ceci dit, notamment dans les zones peu urbanisées (ou au contraire dans les zones saturées), cette bande commence à être utilisée pour diffuser la 4G LTE.
Il est clair que de plus en plus d'utilisateurs préfèrent bénéficier de la rapidité de la 4G plutôt que de celle offerte par la 3G. Accessoirement, avec l'arrivée prochaine de la 5G, il n'est pas nécessairement très pertinent de conserver 3 réseaux différents pour les données... quand deux peuvent faire l’affaire. Il y a également des aspects techniques, réglementaires et économiques qui entrent en jeu, évidemment.

- Bande 800 MHz > on parle souvent de bande LTE
Elle est destinée à la 4G LTE. Les caractéristiques de cette bande permettent de faire pénétrer le signal assez loin à l'intérieur des bâtiments. elle offre également un bon rapport débit/bande passante , ce qui convient donc bien aux signaux de données (internet mobile), avec un débit très satisfaisant.

- Bande 2600 MHz > c'est "l'autre" bande pour la 4G LTE LTEadvanced.
Elle n'est pas déployée partout, mais est installée sur des antennes-relais de plus en plus nombreuses. Son objectif est de "soulager" la bande 800 MHz pour la 4G... parce que le nombre d'utilisateur de la 4G a explosé avec la baisse des prix des forfaits.
Voici le tableau officiel des différentes bandes de fréquences pour la téléphonie utilisée actuellement.
NB : ce tableau inclut également les fréquences utilisées hors d'Europe !

amplificateur 4G frequence

 

Un mot au sujet de la bande 700 MHz : très peu fréquente, on la trouve notamment sur les antennes-relais instaléles à proximité de zones industrielles ou artisanales. e, effet, elle permet de soulager les autres bands tranportant la 4G sur place, à cause de très nombreux utilisateurs qui s'y trouvent connectés. Autre avantage, notamment pour les opérateurs telephoniques qui fournissent des prestations spécifiques à certaines grosses entreprises : ils peuvent par exemple déployer un réseau secondaire privé dédié à telle ou telle entreprise sur la bande 700 MHz. Les appareils 4G mobiles de l’entreprise sont paramétrés pour se connecter à cette bande de fréquence lorsqu'ils sont au bureau, garantissant ainsi une haute qualité de service, sans impacter (ni être impacté) par les autres utilisateurs de 4G hors du "réseau privé" qui contiuent de se connecter à la 4G via les autres bandes disponibles sur le site.

 

3. Pourquoi un amplificateur 4G ou GSM bi-bandes, tri-bandes, voire penta-bandes ?

Ces termes sont des néologismes issus de l'anglais : single bi-band, tri-band... etc.

Au-delà d'une fait que single signifie 1, que bi signifie 2... etc c'est que les associations de bandes de fréquences dans un même amplificateur GSM varient d'un constructeur à l'autre ! Dire qu'il "faut prendre un amplificateur GSM bi-bande" sans préciser quelles bandes de fréquences sont précisément concernés est un peu.. court, disons.

- Un répéteur GSM simple bande (single band, dans la langue de Shakespeare) est un appareil qui fonctionne donc sur une seule bande de fréquences à la fois.
Très souvent, ce sera un amplificateur GSM en 900 MHz, qui couvre les besoins en voix (et SMS/MMS/GPRS) pour quasiment tous les opérateurs. Comme la 3G est parfois diffusée également sur la même bande, il est donc possible de faire gérer deux services la vois, et les données 3G) avec le même amplificateur GSM simple bande en 900 MHz.



- Modèles bi-bandes

- un répéteur bi-bande, comme son nom le laisse comprendre travaille sur deux bandes de fréquences simultanément.
Classiquement, un amplificateur GSM bi-bandes travaille en bi-bande 900 + 1800 MHz, ce qui répond au besoin pour la voix et les SMS/MMS/EDGE/GPRS partout en Europe :

 

Autre combinaison possible : à 2 bandes : bi-bande 900 + 2100 MHz, par exemple.
Typiquement, cela permet de recevoir la voix en 900 MHz de la plupart des opérateurs, et la 3G UMTS de tous les opérateurs.

Autre exemple : par exemple pour un amplificateur 4G bi-bande 800 + 900 MHz, soit une association pour la voix et la 4G :

- Modèles tri-bandes

Même chose que précédemment, il existe plusieurs possibilités d'associer trois bandes dans un amplificateur GSM trI-bande :


- Tri-bande 800 + 900 + 1800 MHz : une solution voix + 4G compatible avec tous les opérateurs en Europe.
En choisissant un amplificateur 4G de cette catégorie, vous êtes certain qu'il focntionnera pour votre opérateur partout en Europe, mais également en Afrique ou en Asie.

- Tri-bande 900 + 1800 + 2100 MHz : une solution voix + 3G compatible avec tous les opérateurs en Europe.
Dans cette gamme, chaque amplificateur 3G fonctionnera partout en Europe, quelque soit votre opérateur. Là encore, le standard étant commun, cela fonctionnera en Afrique ou en Asie.

- Modèles penta-bandes

Voilà un appareil qui résout bien des problèmes, et répond parfaitement au besoin de réamplifier tous les signaux (GSM, 3G UMTS et 4G LTE, de tous les opérateurs simultanément.
Avec 5 bandes de fréquences (800, 900, 1800, 2100 et 2600 MHz), vous êtes absolument certain de couvrir tous les besoins dans les entreprises accueillant de nombreux visiteurs, quel que que soit leur abonnement téléphonique, leur opérateur, ou leur appareil portable !

4. Plusieurs opérateurs ou réseaux fonctionnent sur la même bande de fréquences

Il s'agit là du principe même d'un appareil analogique dit à "bande large" (broadband, en anglais) : tout ce qui est transporté sur la bande est capté puis réamplifié. L'amplificateur GSM et/ou 4G ne décode pas le signal, il se contente de l'apporter en l'état là où vous en avez besoin.

Cela a trois avantages majeurs :

- Tous les signaux (2G 3G et/ou 4G) présent sur la bande sont réamplifiés.

Si votre opérateur diffuse le GSM et la 3G UMTS sur la même bande (mais évidemment pas sur le même fréquence), un amplificateur GSM comportant la bande 900 MHz réamplifiera bien ces deux signaux.

- Tous les opérateurs présents sur la bande sont réamplifiés.

Si sur votre localité plusieurs opérateurs utilisent la même bande, alors votre répéteur travaillant sur cette bande réamplifiera bien tous ces opérateurs.

- Pas de restriction sur le nombre d'utilisateurs ou la débit disponible pour les données mobiles.

L'amplificateur 4G ne "rentre pas" dans le signal, il le reproduit uniquement. C'est exactement comme si on avait rapproché l'antenne-relais de votre maison ou bureau.
Donc, en terme de débit internet, le répéteur vous apporte ce qu'offre l'antenne-relais ! Le débit disponible est donc toujours celui de l'antenne-relais de votre opérateur, à un instant T.
Précision : il existe un autre type d'amplificateur 4G, dit "numérique" : le signal est décodé avant d'être réamplifié puis distribué dans une installation d'entreprise, par exemple. Or, pour réaliser cette opération de façon correcte, l'appareil doit limiter le nombre de connexions simultanées, généralement à 10 ou 20 ! Il existe évidemment des machines qui pourraient traiter plus de connexions... mais le prix s'envole avec les performances.
Avec un amplificateur 4G de notre boutique, cette limitation n'existe pas : tous vos amis, membres de la famille, visiteurs, clients, ou invités peuvent téléphoner ou utiliser les données mobiles exactement comme s'ils se trouvaient dehors, à portée de l'antenne-relais.

 

Parce que choisir le bon amplificateur 4G est parfois difficile ou fastidieux, notre équipe technico-commerciale est là pour vous aider. Il suffit de prendre contact avec nous pour évoquer votre projet ! Nous avons assurément la solution qui répondra précisément à votre besoin.

 

 

 

 

Autres articles de ce blog qui pourraient vous intéresser :

Partager: