Opérateurs mobiles ▷ L'ARCEP dévoile leurs performances

L’information de usagers progresse. Au-delà de l’information (allégations commerciales ?) des opérateurs téléphoniques, l’ARCEP, le « gendarme de télécommunications vient de publier le 18 septembre 2017 un nouveau site d’information de usagers du téléphone mobile : www.monreseaumobile.fr

 

 

1. Qu’y trouve-t-on ?

  • Le comparatif des résultats de tous les opérateurs. D’abord les indicateurs « classiques » de couverture, par type de réseau voix/SMS ou données 3G/4G, présentés par rapport à la couverture géographique du territoire, ou bien en rapport avec la population atteinte. La nouveauté réside dans l’indicateur de qualité mesurée du réseau mobile, c’est-à-dire ce que ressentent les usagers, qu’ils soient à leur domicile, ou en déplacement en train ou en voiture. L’analyse des résultats par type de mode de transport est particulièrement intéressante, et illustre parfaitement pourquoi les réseaux passent si mal dans le métro parisien, par exemple...

Un nouveau système de classement est proposé par l’ARCEP, plus proche de la réalité de perception des usagers. On apprécie le côté plus lisible des descriptifs retenus :

 

nouvelle classification ARCEP

 

Détail significatif à noter : le réseau mobile fonctionne parfaitement (à l’extérieur ET à l’intérieur), seulement dans les zones désignées comme bénéficiant d’une « Très bonne couverture », en rose le plus foncé.

Dit autrement, il y a encore et toujours des problèmes de téléphonie à l’intérieur des bâtiment listés dans les zones listées en « Bonne couverture », et évidement « Couverture limitée ».

Nous sommes tout de même en 2017, et cela représente beaucoup de monde !

 

2. A qui s’adresse ce site ?

Chaque abonné au réseau mobile trouvera les informations qui le concerne, qu’il s’agisse de son domicile, de sa résidence secondaire, ou de son entreprise. Il est en effet possible de saisir un code postal ou le nom de la commune directement sur la carte présentée sur le site.

Nous apprécions tout particulièrement l'effort remarquable de l'Autorité "d'ouvrir les données publiques" et de les rendre intelligibles et accessibles à tout un chacun.

 

3. A quoi sert cette information ?

Il y a un double objectif de la part du régulateur des télécommunications :

      • Donner une information claire et impartiale à chaque consommateur de téléphonie mobile ; qui rassemble en un seul point les informations disséminées sur les sites de chaque opérateur téléphonique. Reconnaissons que c'est bien plus simple que de consulter le site de Orange, puis celui de SFR, puis celui de Free, et enfin celui de Bouygues !
      • « Mettre un peu de pression » sur les opérateurs pour qu’ils respectent les engagements ou objectifs de déploiement de service… parce qu’un consommateur éclairé est susceptible de changer de fournisseur si un meilleur service est disponible pour lui ; principe de concurrence.

 

4. Que retenir de toutes ces informations ?

D’abord, retenons que la publication d’informations impartiales est toujours une bonne nouvelle pour les citoyens, qui peut ainsi décider en toute conscience en s’appuyant sur une source fiable, non liée à un quelconque opérateur.

Ensuite, il est clair que les zones dites à ‘couverture limitée’ restent nombreuses, en dépit des efforts des opérateurs téléphoniques, en terme de déploiement de nouvelles antennes-relais… ou de communication commerciale !

Enfin, le répéteur GSM reste un excellente solution pour régler les problèmes de réception mobile à l’intérieur des locaux. Si vous pouvez téléphoner ou écrire des SMS/MMS correctement à l’extérieur, alors un répéteur GSM ou un booster 3G ou amplificateur 4G est une solution pour vous : le réseau téléphonique mobile fonctionnera comme il devrait dans votre habitat ou votre bureau.

 

Autres articles de ce blog qui pourraient vous intéresser :

Répéteur GSM ▷ principe de fonctionnement simplissime !

Répéteur GSM ▷ quelle est la "bonne" puissance ?

Amplificateur GSM ▷ les différentes antennes

Partager: